Trump en passe de mettre fin à la reconnaissance des personnes transgenres

Donald Trump souhaite que le sexe défini à l'état civil à la naissance devienne immuable. Donald Trump souhaite que le sexe défini à l'état civil à la naissance devienne immuable.[SAUL LOEB / AFP]

L'administration Trump est sur le point de légiférer pour rendre l'identité sexuelle immuable.

D'après une note du ministère de la Santé et des Services sociaux révélée ce dimanche 21 octobre par le New York Times, l'identité de genre sera désormais déterminée par les organes sexuels observés à la naissance, et ne pourra plus être modifiée par la suite.

Cette mesure vise à revenir sur une série de décisions de l'administration Obama assouplissant la notion de genre dans différentes institutions, notamment l'éducation et les services de santé. Le précédent gouvernement avait en effet permis aux étudiants et aux patients de définir leur genre par eux-mêmes, en fonction de leur propre perception. 

Depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, qui n'a jamais caché son aversion pour les transidentités, au point de vouloir interdire aux personnes transgenres l'entrée à l'armée, de nombreuses agences ont abandonné les mesures adoptées durant l'ère Obama

Le ministère de la Santé souhaite désormais uniformiser la situation au niveau fédéral, en modifiant le Titre IX, le texte législatif américain qui interdit toute discrimination fondée sur le sexe dans les services d'éducation financée par l'État. La nouvelle loi maintiendrait cette interdiction, mais définirait le sexe comme une donnée immuable. 

Si elle entre en vigeur, cette mesure privera de reconnaissance quelque 1,4 million d'Américains qui s'identifient actuellement, dans leurs documents officiels, à un genre différent de leur sexe de naissance, qu'ils aient entrepris ou non une transition médicale. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles