Interdiction du niqab : L'ONU «condamne» la France

La laïcité «dure» à la française serait de nature à «porter atteinte à la liberté religieuse » et créé «une discrimination» à l’égard des musulmanes.[AFP]

Un groupe d'experts de l'ONU a «condamné» ce mardi la France pour avoir verbalisé en 2012 deux femmes qui portaient le voile islamique intégral.

Le Haut-commissariat aux droits de l’Homme (HCR), avait été saisi en 2016 par deux Françaises de confession musulmane qui avaient été condamnées à une amende pour le port en public du niqab. 

Les experts qui le composent ont ainsi demandé à Paris de «compenser» les deux plaignantes et de réviser la loi.

Selon eux, la laïcité «dure» à la française (opposée à celle pratiquée en Angleterre jugée plus permissive) serait de nature à «porter atteinte à la liberté religieuse » et créé «une discrimination» à l’égard des musulmanes vis-à-vis des autres femmes.

L’avis de la HCR n'a pas valeur de loi, mais recèle une valeur morale importante.

L’organisation internationale s’était déja prononcée en faveur de Fatima Atif dans l’affaire ayant opposé en 2008 cette jeune femme à son employeur la crèche Baby-loup qui l’avait licenciée pour son refus d’ôter son voile sur son lieu de travail.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles