Harcèlement sexuel : Google a licencié 48 salariés, dont 13 hauts responsables

Dans ce même document, il a assuré qu'aucun de ces salariés n'a reçu d'indemnités de départ[Lionel BONAVENTURE / AFP]

Google a licencié quarante-huit salariés, dont treize hauts responsables pour harcèlement sexuel ces deux dernières années, a affirmé le directeur général de la firme, Sundar Pichai, dans un document interne obtenu par l'AFP. 

Dans ce même document, il a assuré qu'aucun de ces salariés, dont les noms n'ont pas été divulgués, n'a reçu d'indemnités de départ. 

Le New York Times affirme en revanche, dans une enquête publiée ce jeudi 25 octobre, que le géant d'Internet a étouffé plusieurs cas de harcèlement, dont celui concernant Andy Rubin, créateur du système Android. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles