Il demande aux braqueurs de revenir plus tard, ils acceptent et se font arrêter

La scène surréaliste s'est déroulée à Montignies-Sur-Sambre, dans la région de Charleroi[VIRGINIE LEFOUR / Belga / AFP]

C'est l'histoire d'un coup de bluff qui aurait pu être tragique : en Belgique, un commerçant qui ne manque pas de sang froid a été braqué par six individus. Il leur a tout simplement demandé de revenir plus tard, le temps de prévenir la police. 

La scène surréaliste s'est déroulée à Montignies-Sur-Sambre, dans la région de Charleroi. Didier, gérant d'un magasin de cigarettes électroniques, a reçu la visite de six hommes qui avaient l'intention de le braquer. 

Très vite, les esprits s'échauffent : deux individus sortent leur arme, volent des produits exposés dans les rayons. Le commerçant tente alors le tout pour le tout : «Je leur dis clairement : 'c'est pas à 15h qu'on braque, c'est à 18h30 qu'il faut me braquer'», a-t-il raconté à Sudpresse

Et aussi surprenant que cela puisse paraître, les six hommes ont décampé. Le commerçant a alors appellé la police, pour avoir du renfort. «La police me dit :'Monsieur, ils vont jamais revenir, c'est pas possible !'», se souvient Didier. 

Il avait vu juste. Deux heures plus tard, les six braqueurs tentent à nouveau leur chance. «Je sors du bureau et je l'engueule en disant :'Il faut t'acheter une montre ! 18h30, c'est pas 17h30 ! Et ils repartent !», a-t-il raconté, toujours sous le coup de la surprise. 

Pensant que la troisième fois sera la bonne, les hommes sont revenus à la boutique, à l'heure demandée. Sauf que cette fois-ci, les policiers les attendaient de pied ferme. Les officiers ont interpellé cinq hommes, dont un mineur qui a été placé en centre fermé, selon les informations de RTL.be

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles