Canada : un passager débarqué d’un vol pour s’être endormi avant le décollage

Le père de famille a dénoncé une injustice[DANIEL SLIM / AFP]

Après avoir pris un somnifère et s'être endormi juste avant le décollage d'un vol reliant Toronto à Cuba, un Canadien a été prié par les membres de l'équipage de quitter l'avion. Westjet, la compagnie aérienne mise en cause, s'est rangée publiquement derrière la décision de ses employés. 

«J'ai le sentiment que mes droits ont été bafoués», a confié Stephen Bennett au site canadien de la CBC. Le père de famille, qui a souffert d'une attaque cérébrale deux mois auparavant, avait avalé les comprimés pour se reposer et soulager une douleur à la jambe. L'équipage, qui souhaitait s'assurer du bon état de santé du passager plongé dans un profond sommeil, n'est dans un premier temps pas parvenu à le réveiller. 

Enfin tiré de son sommeil, l'homme a été prié de quitter l'avion, les membres de l'équipe à bord ne l'estimant pas apte à voyager. 

Une décision que Stephen Bennett juge injuste, alors que plusieurs médecins lui avaient donné au préalable leur accord pour prendre l'avion. 

«Ils se prenaient à la fois pour l'équipe médicale, le juge et les jurés», a dénoncé le Canadien. 

Si elle n'a pas souhaité réagir sur les détails de l'affaire, la compagnie aérienne a néanmoins déclaré : «Ces décisions ne sont pas prises à la légère et sont actées dans le but de garantir la sécurité du passager lui-même, des autres passagers et de l'équipage». 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles