Cameroun : 90 écoliers enlevés dans le nord-ouest ont été libérés

Au moins 90 élèves avaient été enlevées à Bamenda, au nord-ouest du Cameroun par des hommes armés non identifiés. Ils ont été libérés au bout de cinq jours. 

Onze élèves avaient été enlevés le 31 octobre, puis 79 autres quelques jours plus tard. Le déroulé des événements, l'identité des ravisseurs, leurs motivations, et les conditions de la libérations restent flous. 

Cette tragédie était intervenue quelques heures avant la prestation de serment du président Paul Biya, réélu pour la septième fois avec 71,28% des suffrages exprimés. 

Il s'agissait du plus grand kidnapping dans la zone depuis le début d'un conflit sans précédent, qui s'est transformé, en 2017, en véritable crise socio-politique. Depuis le début des affrontements, plus de 175 membres des forces de défense et de sécurité camerounaises et plus de 400 civils ont perdu la vie. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles