Tout savoir sur Alexandria Ocasio-Cortez, la socialiste qui incarne l'avenir des démocrates américains

Alexandria Ocasio-Cortez Parmi les propositions d'Alexandria Ocasio-Cortez, la création d'un système de couverture médicale universel financé par l’État, l'abolition de l’agence chargée d’expulser les immigrés clandestins ou encore les universités gratuites rendues gratuites.[Scott Eisen / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Alexandria Ocasio-Cortez, 29 ans, a fait son entrée à la Chambre des représentants du Congrès américain, à l'issue des «midterms» organisées le mardi 6 novembre. Socialiste assumée, elle est la chef de file d'une nouvelle vague de Démocrates appelant à une réorientation à gauche du parti.

Une «tueuse de géant démocrate»

Inconnue du grand public jusqu'à très récemment, Alexandria Ocasio-Cortez s'était fait connaître en juin 2018 en battant, à la surprise générale, un baron du parti démocrate, Joe Crowley, lors de la primaire de son parti à New York. Deux fois plus âgé qu'elle (il a 56 ans), le député était en poste depuis près de vingt ans. Numéro 4 des démocrates à la Chambre des représentants, il était pressenti pour présider l'assemblée en cas de victoire de son parti aux élections législatives de mi-mandat. Après ce triomphe (57 % des voix), le New York Times a surnommé Alexandria Ocasio-Cortez la «tueuse de géant démocrate».

Grâce à cette victoire, la native du Bronx à New York a gagné le droit de se présenter aux midterms. Et elle est ainsi devenue la plus jeune femme de l'histoire à être élue au Congrès (Elise Stefanik avait 30 ans lorsqu'elle a pris ses fonctions de représentante de l'Etat de New York en 2015). La jeune candidate se présentait dans un bastion historique des démocrates : le 14e district de l'Etat de New York, à cheval entre le Queens et le Bronx, qui concentrent immigrés et travailleurs pauvres.

Elle a été serveuse pendant quatre ans

Titulaire d’une maîtrise en économie et relations internationales de l'université de Boston, la jeune femme, fille d'une mère portoricaine et d'un père américain, est contrainte après ses études, en 2011, revenir au domicile familial, et de devenir serveuse et barmaid dans un bar new-yorkais.

Son père est en effet décédé trois ans avant d'un cancer, et sa mère n'arrive pas seule à subvenir à ses besoins avec ses revenus de femme de ménage et de chauffeure de bus. Alexandria Ocasio-Cortez va faire ce job pendant quatre ans, avant de devenir éducatrice. Elle commence alors à prôner l'éducation et l'alphabétisation des enfants, et fonde une maison d'édition de livres pour enfants, qui cherche à décrire son quartier du Bronx sous un angle positif.

C'est une socialiste décomplexée

Dans un pays où le mot «socialisme» reste encore tabou, car associé à l'URSS pendant la Guerre froide, la militante latino-américaine n'hésite pas au contraire à se dire ouvertement socialiste. Elle doit notamment sa victoire lors de la primaire à sa défense des minorités et des classes populaires.

Interrogée par Politico après son triomphe, elle avait expliqué son plan pour gagner : «Ce n’était pas en me jetant vers le centre. Pas en dépensant toute notre énergie à convaincre ceux qui ont d’autres opinions. C’est en élargissant l’électorat, en parlant à ceux qui se sentent désenchantés, découragés, cyniques à propos de la politique, et leur montrer que nous nous battons pour eux.»

Son socialisme ne se remarque pas seulement dans sa stratégie pour gagner, mais également dans son programme, radicalement de gauche. Ancienne bénévole de la campagne de Bernie Sanders lors de la primaire démocrate pour la présidentielle de 2016 (perdue face à Hillary Clinton), la sans doute future députée souhaite créer un système de couverture médicale universel financé par l’État, rendre les universités gratuites, lutter contre le changement climatique, défendre les droits des femmes, abolir l’agence controversée chargée d’expulser les immigrés clandestins, contrôler les armes à feu ou encore établir le logement comme un droit humain.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles