Chine : un directeur d’école licencié pour avoir miné du Bitcoin en secret

Le montant de la facture d'électricité liée aux installations du directeur s'élevait à 1800 euros[JACK GUEZ / AFP]

Un directeur d'école a été licencié après que la direction a trouvé des machines de minage de Bitcoin installées par ses soins dans l'enceinte de l'établissement, situé à Hunan, une province du sud de la Chine. La supercherie durait depuis plus d'un an.  

Le minage de cryptomonnaies (la création via des calculs informatiques complexes) telles que le Bitcoin ou encore Ethereum implique qu'un réseau d'ordinateurs soit connecté en permanence, afin de dégager suffisamment de puissance de calcul. 

Pas moins de neuf machines avaient été installées en cachette par le directeur et fonctionnaient grâce au sytème d'électricité de l'école. Intrigués par le bruit incessant effectué par le système d'installation, les professeurs de l'école avaient décidé d'alerter le directeur. 

Celui-ci avait alors mis en cause les climatiseurs et les chauffages, avant de poursuivre ses activités illégales. Selon les informations de la BBC, le directeur de l'école avait dans un premier temps installé les machines à son domicile personnel, mais avait finalement choisi de les déplacer sur son lieu de travail, au vu de la hausse conséquente de sa facture d'électricité. 

L'établissement, lui, a dû s'acquitter d'une facture de 14.700 yuans (environ 1.800 euros). 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles