Etats-Unis : la plus jeune élue au Congrès n'a pas les moyens de louer un appartement à Washington DC

C'est ce qu'elle avait confié au New York Times au lendemain de son élection à la tête du 14e district de l'Etat de New York, le 7 novembre 2018 [Don EMMERT / AFP]

Alexandria Ocasio-Cortez, la plus jeune élue au Congrès américain, ne peut pas se permettre de louer un appartement à Washington DC. En tout cas, pas avant de percevoir sa première paye de représentante, en janvier prochain. 

C'est ce qu'elle a confié au New York Times au lendemain de son élection à la tête du 14e district de l'Etat de New York, le 7 novembre dernier. 

Cette révélation sur sa situation financière- ajoutée à son âge qui fait d'elle la femme la plus jeune de l'histoire invitée à siéger au Congrès américain-, lui vaut d'ailleurs le surnom de «millennial» (membre de la génération Y) du Congrès.

«Une vraie représentation millennial» 

Le 8 novembre, un twittos parlait ainsi de «vraie représentation millennial» à propos de l'entrée d'Alexandria Ocasio-Cortez à la Chambre des représentants.

«Ocasio2018 qui ne peut pas se permettre un loyer à DC est la chose la plus millennial qu'il soit et honnêtement je kiffe !», avait réagi un autre internaute.

Mais cette transparence affichée par la candidate sur ses moyens financiers restreints n'avait pas convaincu tout le monde, notamment pendant sa campagne pour les Midterms.

Accusée de mentir sur son niveau de vie

En septembre, Ed Henry, un présentateur de Fox News, avait ainsi laissé entendre que la jeune femme mentait à ce sujet car elle portait des tenues à plusieurs milliers de dollars sur des photos parues dans un magazine. Il avait notamment sous-entendu que sa campagne, tournée vers l'amélioration du niveau de vie des citoyens et un accès généralisé aux soins, était hypocrite de ce point de vue-là.

La jeune élue, originaire du Bronx, ne s'était pas laissée faire, en répondant en quatre points à cette critique sur Twitter. Elle avait d'abord rappelé «le concept d'un shooting photo de magazine» en précisant qu'elle avait rendu les vêtements qui lui avaient été prêtés pour la séance photo. 

Une élue «stylée» et «experte de la fripe»

Elle avait aussi rappelé au journaliste de Fox News qu'elle ne «'prétendait' pas se battre pour un salaire décent et une assurance santé pour tous» mais qu'elle le faisait effectivement. 

Enfin, elle avait conclu son message par un avertissement qui n'était pas dénué d'humour : «Habituez-vous à me voir avec des tenus stylées parce que je suis une experte de la fripe».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles