Trump attaque Macron : Twitter réagit

Les tweets de Donald Trump ont inspiré les internautes. [NICHOLAS KAMM, ETIENNE LAURENT / AFP / POOL]

La virulente attaque de Donald Trump contre Emmanuel Macron via Twitter, ce mardi, n'a pas laissé le réseau social insensible. 

Dans une série de tweets le président américain a reproché à son homologue français sa politique commerciale, diplomatique, et plus généralement son attitude lors des cérémonies du 11-Novembre. «Make France great again», a notamment lancé Donald Trump en référence au «Make planet great again» d'Emmanuel Macron, qui critiquait alors la décision des Etats-Unis de sortir de l'accord de paris sur le climat. 

Aussitôt, Twitter s'est emballé, avec des réactions parfois amusées, parfois indignées.

Certains ne se sont pas privés de remarquer que le «Make France great again» était déja une réalité, la France étant championne du monde de football. 

A l'inverse un twittos a suggéré d'appliquer cette maxime au XV de France, à la peine ces dernières années.

D'autres ont rappelé que la France était déjà la meilleure, sa gastronomie en étant la preuve.

L'ambassadeur de France aux Etats-Unis, Gérard Araud, a rappelé plus sérieusement qu'Emmanuel Macron n'avait jamais envisagé de monter une armée «contre» les Etats-Unis.

D'autres ont souligné l'indécence de s'en prendre au président français alors que l'on commémore les attentats du 13 Novembre. «Sinon, merci pour vos mots aimables en ce jour de deuil», a écrit Fabienne Sintes.

Certains ont souligné l'obsession gênante de Trump envers la France.

Une internaute a souligné le fait que Trump ait appelé le président français par son prénom, «Emmanuel».

Grégoire Orain a lui inventé un nouveau jeu : «Donald Trump ou Michel Sardou ?»

Guillaume Blardone s'est demandé si la France était désormais dirigée par Donald Trump.

Certains ont suggéré de retirer son téléphone au président américain, devenu incontrôlable.

Vous aimerez aussi

Attentat de Christchurch : les réseaux sociaux épinglés
Terrorisme Attentat de Christchurch : les réseaux sociaux épinglés
Les «infox» se multiplient sur le Web.
Réseaux sociaux Gilets jaunes : plus de 100 millions d’infox vues sur Facebook
Réseaux sociaux Qu'est-ce que le «trashtag challenge», le nouveau défi du Web ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles