L’histoire du couple qui avait récolté 360.000 euros pour un SDF était une supercherie

Les trois auteurs de l'arnaque risquent dix ans de prison.[Capture d'écran ]

Une femme avait raconté l’été dernier avoir été aidée par un SDF et avait lancé une collecte de fonds pour le remercier. Cette histoire avait suscité l’émoi sur Internet et la somme de 360.000 euros avait été rassemblée. Tout cela était une arnaque rapportent plusieurs médias américains.

Jeudi dernier, un procureur a révélé que toute l’histoire était en fait un mensonge. Les deux protagonistes ont monté ce scénario pour réunir 10.000 dollars soit environ 9.000 euros.

L'été dernier, le sans-abri, Johnny Bobbit, s’était plaint du non-versement de la somme par Kate McClure et son petit-ami, Mark D'Amico. Le couple avait alors expliqué qu’ils attendaient que le SDF se soigne de ses addictions à la drogue.

C’est par un SMS envoyé par Kate que la vérité a éclaté. Dans celui-ci, elle affirmait que Johnny était bien SDF mais qu’il ne l’avait pas aidé. La justice a également révélé que ce mensonge s'appuierait sur une histoire similaire, publiée en 2012 par le sans-abri.

Les donateurs remboursés par GOFundme

D’après la version rapportée par Kate McClure, elle avait rencontré Johnny Bobbit en octobre 2017, en panne. Le SDF lui avait tendu un billet pour mettre un peu d'essence. Afin de le remercier, elle avait mis en place une cagnotte sur GoFundMe.

N'ayant reçu qu'une partie de la somme, Johnny avait accusé le couple d’avoir dépensé l’argent dans une nouvelle BMW et en voyages notamment à Las Vegas. Il avait pris un avocat qui avait déclaré que son client n’a obtenu que 65.000 euros.

L’arnaque ayant été révélée, le site GoFundMe a annoncé le remboursement aux 14.000 donateurs. Quant aux trois auteurs de l'escroquerie, ils risquent maintenant dix ans de prison.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles