Au Royaume-Uni, N'Golo Kanté paie plus d'impôts qu'Amazon

N'Golo Kanté évolue désormais au club de Chelsea. N'Golo Kanté évolue désormais au club de Chelsea. [© ADRIAN DENNIS / AFP]

N'Golo Kanté, devenu champion du monde de football en juillet dernier, va davantage contribuer à l'effort de l'Etat britannique que certaines grandes firmes.

Si ses prouesses pendant le mondial ont suffi à l'imposer parmi les meilleurs joueurs du monde, les dernières révélations des Football Leaks – selon lesquelles il a refusé un montage fiscal qui lui aurait permis de payer moins d'impôts – ont fait du footballeur français un modèle d'intégrité.

Mais celui qui est le joueur le mieux payé du club de Chelsea – il vient d'y signer un nouveau contrat, à hauteur de quelque 300.000 euros par semaine – n'est pas seulement honnête : il le serait davantage que des géants de l'industrie qui brassent des milliards comme Amazon et Starbucks, tel que titré par le tabloïd britannique The Sun.

«Impôts controversés»

«Comme le joueur de 27 ans a refusé d'être rémunéré via une société offshore, il devient un très gros contributeur du Trésor public britannique», rapporte le tabloïd. L'organe de presse d'outre-Manche a calculé qu'avec son nouveau salaire, N'Golo Kanté devra verser au fisc environ 7,5 millions d'euros annuels, «une somme qui écrase les impôts controversés que doivent payer les grandes entreprises du pays».

Par exemple, rappelle The Sun, Amazon n'a versé que 1,9 million d'euros au fisc britannique en l'espace d'un an, alors même que son chiffre d'affaires pesait pourtant plus de 157 milliards d'euros en 2017, selon les chiffres publiés par la firme en août.

Autant de raisons pour The Sun de ne pas tarir d'éloges sur N'Golo Kanté : «Son envie de payer ce qu'il doit au Royaume-Uni ne fait que renforcer sa réputation d'homme le plus gentil du football.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles