L'Algérie, l'autre berceau de l'Humanité ?

Avant cette découverte, les plus anciens objets découverts dans le gisement de Aïn El Ahnech étaient vieux de 1,8 million d'années[Mohamed SAHNOUNI / AFP]

En Algérie, dans le gisement préhistorique de Aïn El Ahnech (Nord), des archéologues ont découvert des instruments datant d'environ 2,4 millions d'années. Une découverte qui pourrait remettre en cause la théorie selon laquelle l'Afrique de l'Est est l'unique «berceau de l'Humanité». 

On estime que les premiers ancêtres des hommes sont apparus sur le continent africain, il y a environ 7 millions d'années. Et il y a 2,8 millions d'années, les premiers outils ont été inventés : c'est la naissance de l'Homo habilis. Les plus vieux fossiles ont été trouvés en Afrique orientale, notamment sur le site d'Oldovai en Tanzanie. 

les mêmes outils au nord et à l'est

Jusqu'ici, les scientifiques considéraient ainsi que les premiers humains étaient apparus dans cette partie de l'Afrique, et qu'il ne l'avaient quittée que 1,8 million d'années plus tard. 

Sauf que les outils déterrés au nord de l'Algérie, après vingt-cinq années de recherches, bousculent cette théorie : en effet, les 250 objets primitifs retrouvés, taillés dans du calcaire ou du silex, ressemblent fortement à ceux que les chercheurs ont trouvés en Afrique il y a cinquante-huit ans. 

Deux berceaux ? 

Deux hypothèses pourraient expliquer cette découverte : soit, l'Homo habilis a rapidement migré vers d'autres régions d'Afrique, soit, il existait deux groupes d'individus capables de fabriquer des objets, à 5.000 kilomètres de distance, comme l'a expliqué Rick Potts, paléontologue au musée national d'histoire naturelle des Etats-Unis, à Science. Ce qui ferait de l'Algérie l'autre berceau de l'Humanité. 

296 os d'animaux ont également été retrouvés. Ils portaient des traces de découpe, semblant indiquer que les spécimens avaient été écorchés et éviscérés. C'est la «plus ancienne preuve de boucherie» jamais découverte, a déclaré Thomas Plummer, paléontologue au Queens College de New York, toujours à la revue Science. 

Avant cette découverte, les plus anciens objets découverts dans le gisement de Aïn El Ahnech étaient vieux de 1,8 million d'années. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles