Le mouvement #MeToo est mal compris, selon sa fondatrice

Tarana Burke regrette notamment que le mouvement soit considéré comme une chasse aux sorcières par les médias.[Dave Kotinsky / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

La militante américaine Tarana Burke, à l'origine du lancement de la campagne #MeToo, a récemment révélé dans le cadre d'une conférence qu'elle ne reconnaissait plus le mouvement. 

«Ma vision du mouvement #MeToo fait partie d'une vision collective visant à un monde sans violence sexuelle. Il s'agit d'un mouvement autour d'une fille sur quatre et d'un garçon sur six qui sont agressés sexuellement chaque année et qui portent leurs blessures jusqu'à l'âge adulte», a-t-elle affirmé.

Elle regrette notamment que le mouvement soit considéré comme une chasse aux sorcières par les médias, rapporte la BBC. «Soudainement un mouvement destiné à mettre en lumière les victimes de violences sexuelles est présenté comme un complot vindicatif contre les hommes». 

UN APPEL À POURSUIVRE LA LUTTE

La militante souhaite retrouver le mouvement qu'elle avait initié, lorsqu'elle a écrit les deux mots sur un morceau de papier en 2006 pour dénoncer les violences sexuelles à l'encontre des minorités. Cette phrase, #MeToo, est devenue le hashtag utilisé à travers le monde entier après les accusations de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols à l'encontre du producteur Harvey Weinstein. 

Tarana Burke a également affirmé que les hommes politiques américains se détournaient de la question, comme le montre la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour Suprême, en dépit d'allégations d'inconduites sexuelles. «Ce mouvement a été qualifié de moment décisif, mais certains jours, je me réveille avec le sentiment que toutes les preuves montrent le contraire». 

Selon la BBC, elle a conclu son discours en plaidant pour que les victimes ne soient pas obligées de revivre leurs traumatismes en parlant d'elles. Elle a ensuite appelé à poursuivre la lutte contre «le pouvoir et les privilèges». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles