Allemagne : le public scande un slogan nazi, la police interrompt le concert

Les mouvements d'extrême droite s'expriment régulièrement en Allemagne comme à Chemnitz, le 16 novembre 2018[ODD ANDERSEN / AFP]

Un concert qui se déroulait à Ostritz (Saxe) dans l'Est de l'Allemagne a été interrompu par la police samedi soir. En cause, des slogans du IIIème Reich entendus pendant la soirée.

En effet, le public commençait à scander le slogan nazi interdit «Sieg Heil» (salut nazi) lorsque les forces de l'ordre ont décidé d'intervenir. Le concert a ainsi été interrompu et la salle a été évacuée peu après 23h.

Deux groupes de musique connus comme appartenant à «la scène d'extrême droite» était invités à se produire lors de cet évènement. 

La loi allemande interdit l’utilisation de slogans de l’époque nazie ou l’exhibition en public de symboles nazis. Si bien que l'interruption du concert a entraîné l'ouverture d'une enquête fédérale.

Recrudescence de l'extrême-droite en Saxe

Ostritz est proche de la Basse-Silésie, un territoire envahi par l’Allemagne d’Adolf Hitler et dont la restitution à la Pologne après la Deuxième guerre mondiale est toujours réfutée par les irrédentistes allemands. Dans cette région, les concerts d'extrême droite sont régulièrement organisés.

En avril par exemple, des centaines de néonazis s’étaient retrouvés pour un festival de musique sous haute surveillance policière. Il avait pour thème la «Reconquête de l’Europe» et sa date coïncidait avec l’anniversaire de la naissance d’Hitler.

La recreduscence des mouvements d'extrême droite en Allemagne a notamment permis l'entrée du parti xénophobe anti-immigration alternative pour l'Allemagne (AfD) d'entrer à la chambre des députés en septembre 2017. Le mouvement avait enregistré un de ses meilleurs scores en Saxe.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles