Inde : brûlée vive alors qu’elle allait porter plainte contre ses agresseurs

En Inde, des femmes ont protesté en mai dernier après que des adolescentes aient été violées et brûlées vive. [AFP]

Une femme de l'Uttar Pradesh, dans le nord de l'Inde a été brûlée vive par deux hommes qui l'auraient agressée quelques jours plus tôt. Elle était sur le point de déposer plainte, samedi, lorsque l'attaque a eu lieu. 

La femme de 22 ans a subi de graves brûlures. 

Le 29 novembre, elle aurait été agressée par deux hommes dans un champ proche de chez elle. Elle a réussi à s'échapper et à se rendre au poste de police, accompagnée de membres de sa famille pour enregistrer une plainte, explique la BBC

Mais sa famille a déclaré qu'ils avaient été refoulés par la police. Samedi, deux jours après cette première agression, la jeune femme se rendait à nouveau au poste de police pour essayer de porter plainte lorsque les accusés l'ont incendiée, à l'aide de kérosène, rapportent les médias locaux.

Un responsable de la police a déclaré à BBC Hindi qu'ils enquêtaient afin de savoir pourquoi le poste de police n'avait pas enregistré sa plainte initiale. Trois policiers auraient été suspendus pour «négligeance». 

Selon les activistes, le harcèlement des victimes de viol par la police n'est pas rare. En Inde, de nombreux cas d'agressions ou d'agressions sexuelles ne sont pas signalés en raison de l'apathie de la police et de la stigmatisation liée au viol.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles