La sonde Osiris-Rex atteint l’astéroïde Bennu qui menace la Terre

Le risque de collision avec notre planète existe, bien qu’il soit minime avec une probabilité estimée à une chance sur 24.000.[Nasa]

La sonde Osiris-Rex s’est récemment posée sur l’astéroïde Bennu, qui menace d’entrer en collision avec la Terre en 2175. Partie en septembre 2016, Osiris-Rex a été programmée pour rapporter en 2023 jusqu’à 2 kilos de matière.

Des prélèvements qui serviront à mieux connaître l’astéroïde (densité, composition précise…) et donc aux scientifiques  de la Nasa d’établir à l’avance différents scénarios pour éviter qu’un drame ne se produise au XXIIe siècle. Car le risque de collision avec notre planète existe, bien qu’il soit minime, avec une probabilité estimée à une chance sur 24.000.

Mais ce n’est pas tout. Les échantillons récoltés seront également ensuite croisés avec ceux prélevés sur Ruygu, un autre astéroïde aux caractéristiques proches de Bennu, bien que plus grand que lui (900m de diamètre contre 500 m), et actuellement surveillé par la sonde japonaise Hayabusa 2.

Outre la comparaison avec Ruygu, l’analyse de Bennu doit aussi permettre aux astronautes de déterminer si la «matière organique et potentiellement hydratée, présente sur Bennu, a les mêmes similitudes que celles du vivant sur Terre et que l'eau des océans terrestres», explique à nos confrères de Futura Sceinces, l’astrophysicien Patrick Michel. Par ailleurs, sa structure propre riche en carbone pourrait aider les chercheurs à en savoir plus sur la formation de notre système solaire.

A bien des égards, Osiris-Rex recèle d’enjeux déterminants pour la communauté scientifique.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles