Inde : une femme atteinte du VIH meurt dans un lac, les autorités le drainent entièrement

Les villageois ont fait pression pour que le lac - leur seule réserve d'eau potable - soit totalement drainé[PEDRO UGARTE / AFP]

En Inde, les autorités ont entièrement drainé un lac après qu'une femme atteinte du VIH s'y est noyée. 

La jeune femme âgée de 36 ans s'est suicidée, comme le rapportent les journaux locaux. Quand son corps a été retrouvé, il était déjà en décomposition, si bien que les habitants de Morab, un village du sud de l'Inde, ont commencé à craindre l'infection. 

«pas d'autre moyen»

Le VIH étant un virus qui ne peut survivre dans l'eau, les autorités ont expliqué aux villageois qu'ils ne couraient aucun risque. Mais ces derniers ont fait pression pour que le lac - leur seule réserve d'eau potable - soit totalement drainé. «[Ils] ont eux-mêmes pris l'initiative en fournissant les tuyaux et autres équipements nécessaires pour pomper l'eau du lac», a expliqué Nagaraj Bidralli, un représentant local, au Times of India.

«On aurait consommé l'eau si c'était le corps d'une autre personne, mais cette femme est morte du VIH. Il n'existe pas d'autre moyen. Les autorités doivent drainer l'eau, et y remettre de l'eau fraîche pour sauver la vie des villageois», a expliqué un habitant, toujours au Times of India.

Les habitants doivent désormais marcher plusieurs kilomètres pour trouver de l'eau potable. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles