Les rennes du père Noël victimes du réchauffement climatique

Ce sont les Samis, un peuple autochtone de Suède, qui gardent les animaux en troupeau depuis des générations et sont actuellement confronter au réchauffement climatique.[JONATHAN NACKSTRAND / AFP]

Alors que l'hiver approche, il n'y a toujours pas assez de neige pour que les rennes puissent commencer leur migration annuelle en Suède. 

Elle se déroule habituellement pendant deux semaines en novembre mais cette année la tradition a été remise à plus tard.

Ce sont les Samis, un peuple autochtone de Suède, qui gardent les animaux en troupeau depuis des générations. Ils sont actuellement confrontés au réchauffement climatique, rapporte NBC News

La neige est vitale pour tous les aspects de l'élevage du renne ainsi que pour le suivi de leur migration. Le cycle irrégulier de cet hiver est donc problématique. 

«Quelque chose ne va vraiment pas avec la nature», a déclaré Niila Inga, 37 ans, qui vit dans la ville de Kiruna, à l'extrême nord de la Suède. «Je ne peux pas demander à mon père quoi faire maintenant (...) cela n'est pas arrivé de son vivant».  

Habituellement, les bergers suivent les animaux en motoneige et passent la nuit dans des cabanes le long de la route. Les enfants participent aussi au processus. «Tout est lié aux rennes et à l'élevage des rennes», souligne Inga au média. Mais cette dernière précise que «quelque chose est en train de changer». 

Cette année, le gel hivernal risque d'arriver tardivement dans la région scandinave. La formation de glace sera inférieure à la moyenne. 

les températures augmentent

Selon l'Organisation météorologique mondiale, les quatre dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées. 

Les recherches soulignent que les effets du réchauffement planétaire sont amplifiés aux pôles. La température moyenne de l'air y augmente plus rapidement qu'ailleurs sur la planète. D'après le Centre national de données sur la neige et la glace du Colorado, cela se traduit par une perte rapide de glace. 

La migration des rennes n'est l'un que des nombreux symptômes du réchauffement climatique. Cet été, le plus haut sommet de la Suède a perdu ce statut en raison de la fonte des glaciers. Des records de chaleur et de sécheresse ont aussi eu lieu dans l'ensemble du pays. 

L'élevage des rennes est effectué dans les pays de tout l'Arctique, y compris la Norvège, la Russie et la Chine. Un rapport de 2009 sur l'avenir de la pratique indique qu'il y a 3000 éleveurs de rennes rien qu'en Suède et près de 100 000 au total dans le monde, rapporte NBC News. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles