Inde : 11 personnes décèdent après avoir mangé du riz «toxique» dans un temple

Après avoir ingéré le riz à la tomate et l'eau aromatisée qui tenaient lieu d'offrande, certains ont commencé à se sentir mal[Indranil MUKHERJEE / AFP]

En Inde, onze personnes sont décédées après avoir consommé du riz contaminé dans un temple hindou.

La cérémonie religieuse, qui avait lieu au temple Kicchukatti Maramma de Mysore (sud-ouest) vendredi, a viré à l'hécatombe. Ce jour-là, de nombreux croyants s'étaient réunis, pour la cérémonie de la consécration. Mais après avoir ingéré le riz à la tomate et l'eau aromatisée qui tenaient lieu d'offrande, certains ont commencé à se sentir mal.

une «substance toxique» en cause

«Une odeur nauséabonde émanait de la nourriture, mais les premiers de la queue l'ont mangée quand même», a raconté Murugappa, un fidèle présent lors de la cérémonie, à la chaîne NDTV. «Juste après, ils ont commencé à vomir et de l'écume sortait de leur bouche», a-t-il ajouté.

KH Prasad, un officier de santé de la région où se situe le temple, a déclaré que «onze personnes sont mortes, et 93 autres sont hospitalisées» pour des vomissements, diarrhées et des syndromes de détresse respiratoire. Parmi ces personnes, 29 sont actuellement dans un état critique. «C'est probablement une substance toxique qui a été mélangée avec le riz», a-t-il expliqué, précisant que des échantillons seront analysés.

H.D Kumaraswamy, Premier ministre de l'État de Karnataka, a exprimé sa tristesse après cette tragédie, assurant aux familles des défunts qu'elles percevront une indemnisation de 500.000 roupies (environ 6.150 euros).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles