Il faudra deux siècles pour atteindre la parité au travail

Un groupe d'hommes et de femmes en réunion de travail. L'écart entre les salaires est de près de 51%.[CC / StockSNap /Pixabay]

Encore des efforts à faire. Selon un rapport du Forum économique mondial (WEF), il faudra encore patienter 202 ans avant d’atteindre la parité dans le monde du travail.

Pour l’année 2018, l’institution a relevé que l'écart entre les salaires est de près de 51%. Elle a également noté que la part des femmes occupant un poste de direction ne s’élève qu’à 34%.

Selon le Forum économique mondial, ces chiffres s’expliquent notamment par le fait qu'il y a proportionnellement moins de femmes que d’hommes sur le marché du travail du fait de l’automatisation de nombreux postes. Les femmes sont également sous-représentées dans les secteurs aujourd’hui en pleine croissance, tels que l’ingénierie, les sciences, les domaines liés à l’intelligence artificielle… L’institution pointe également «le sous-développement des infrastructures nécessaires pour aider les femmes à intégrer ou réintégrer le travail, telles que les services de garde d’enfants».

A ce rythme, il faudra donc attendre 202 ans avant d’accéder à la parité entre hommes et femmes dans le monde du travail.

L'Islande, pays le plus égalitaire

Plus largement, l’étude, qui porte sur 149 pays, estime qu’il faudra 108 ans pour «combler les disparités hommes-femmes», dans tous les domaines (monde du travail, accès à la santé et à l’éducation, représentation des femmes en politique).

Les disparités existent également selon les pays. Pour la dixième année consécutive, l’Islande occupe ainsi la première place. Le pays nordique a en effet comblé plus de 85% de l’ensemble des inégalités hommes-femmes. En bas de classement, l’Arabie saoudite pointe à la 141e place (59%). La France figure en haut de classement, à la 12e place (77,9%). Le pays peut par ailleurs se vanter de sa première place pour les pays du G20.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles