Un amphibien qui enterre sa tête dans le sable baptisé «Donald Trump»

Un montage photo de l'amphibien et de Donald Trump L'entreprise à l’origine de ce geste humoristique a réalisé un montage photo sur lequel on peut voir l'amphibien «Dermophis donaldtrumpi» affublé de la chevelure du président américain. [EnviroBuild / Twitter]

Un amphibien récemment découvert au Panama vient d'être nommé en référence à Donald Trump. Le comportement de ce petit ver, qui enterre sa tête dans le sable, rappelle ce que fait le président américain avec le réchauffement climatique, a justifié l'entreprise à l'origine de ce geste.

EnviroBuild, une société anglaise spécialisée dans les matériaux de construction durables, a gagné le privilège de nommer cette nouvelle espèce «Dermophis donaldtrumpi» en payant 25 000 dollars (22 000 euros) lors d'une vente aux enchères. Cette dernière était organisée par l'ONG américaine Rainforest Trust, afin de lever des fonds pour la protection des forêts tropicales.

Le petit amphibien «est particulièrement sensible aux effets du changement climatique et risque donc de disparaître du fait de la politique climatique de son homonyme», a expliqué le cofondateur de la firme, Aidan Bell, dans un communiqué. Et de poursuivre, faisant un parallèle entre le comportement du locataire de la Maison Blanche et le ver, par ailleurs aveugle : «Enfouir sa tête sous terre aide Donald Trump à échapper au consensus scientifique sur le changement climatique qui est dû à l'Homme.»

Critiquer le climatoscepticisme de Donald Trump

Le milliardaire à la célèbre mèche blonde a en effet à de nombreuses reprises fait part de son climatoscepticisme dans les médias ou lors de discours, alors que la communauté scientifique internationale s'entend sur le fait que le changement climatique s'explique en priorité par les activité humaines. Le mois dernier, Donald Trump avait déclaré qu'il «ne croyait pas» à un rapport de son propre gouvernement alertant sur l'impact catastrophique du réchauffement sur l'économie américaine et la santé publique.

En appelant un petit ver menacé de disparition du nom du magnat de l'immobilier, l'idée d'EnviroBuild est surtout d'accroître la prise de conscience du changement climatique au sein de la population, en faisant parler de cette cause grâce à la figure hypermédiatique de Donald Trump. L'entreprise est allée au bout de sa logique humoristique, en réalisant un montage photo sur lequel on peut voir l'amphibien affublé de la chevelure du président américain.

Mais ce n'est pas la première fois qu'un animal est nommé en référence au roi du tweet. En janvier 2017, un chercheur canadien a baptisé une petit papillon de nuit «Neopalpa donaldtrumpi», car les écailles dorées qui coiffaient sa tête lui rappelaient la coiffure de Donald Trump.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles