Sydney : 3.000 personnes évacuées d’une tour après la découverte d’une fissure

L'édifice a bougé d'un ou deux millimètres. [SAEED KHAN / AFP]

Près de 3.000 personnes ont dû évacuer l’Opal Tower à Sydney (Australie), lundi soir en pleine soirée de Noël, après la découverte d’une fissure sur la tour de 38 étages. 

«La police a été informée d’un fort craquement au niveau 10 de la tour», a indiqué le chef par intérim des services régionaux d’incendie et de secours, cité par l’AFP. Une fois sur place, les experts ont découvert que l’édifice avait bougé «d’un ou deux millimètres».

392 logements

Aussitôt alertés, les habitants de la tour, qui compte 392 logements, ont dû quitter le bâtiment.

Face au danger, une zone de sécurité de 250 mètres a été mise en place autour du bâtiment. La gare située dans ce périmètre a été fermée tandis que l’eau, le gaz et l’électricité ont été coupés. 

«Des pompiers, accompagnés d’ingénieurs et de membres du personnel médicale» vont désormais s’attacher à «explorer le bâtiment pour évaluer les dégâts».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles