Netflix accusé d'avoir censuré une émission sur demande de l'Arabie Saoudite

L'entreprise américaine a tenté de justifier sa décision [LIONEL BONAVENTURE / AFP]

Netflix est accusé d'avoir censuré un épisode de «Patriot Act with Hasan Minhaj», à la demande de l'Arabie Saoudite. L'émission évoquait le meutre du journaliste Jamal Khashoggi. 

Dans l'épisode qui a déclenché la colère de l'Arabie saoudite, l'humoriste américain critiquait ouvertement le prince héritier Mohammed ben Salmane, soupçonné par le CIA d'avoir commandité l'exécution du journaliste assassiné début octobre. Sans filtre, Hasan Minhaj revenait également sur le conflit militaire qui se déroule actuellement au Yémen en pointant du doigt la coalition dirigée par l'Arabie saoudite

«Il y a des gens en Arabie saoudite qui luttent pour des vraies réformes, mais Mohammed ben Salmane n'est pas l'un deux», affirmait-il notamment devant les caméras. 

Un affront que n'a pas apprécié le royaume saoudien, qui a effectué une demande officielle de retrait auprès de Netflix.

Netflix accusé de censure

Pour justifier la décision du retrait de l'épisode sur sa plate-forme saoudienne, Netflix a expliqué au Financial Times : «Nous appuyons fortement la liberté artistique à travers le monde et avons seulement retiré cet épisode en Arabie saoudite après avoir reçu une requête légale valide et pour nous conformer à la législation locale».

Des explications qui n'ont pas convaincu les internautes, qui crient à la censure sur les réseaux sociaux. : «Très déçue par la décision de Netflix de censurer l'épisode sur l'Arabie saoudite d'Hasan Minahaj. Mohammed ben Salmane sait qu'il ne peut pas refaire la même chose qu'avec Khashoggi donc il se plaint au gouvernement pour faire taire Minhaj autrement», écrit une utilisatrice de Twitter. 

Lancée en octobre dernier par Netflix, l'émission satirique est réputée pour évoquer sans tabou un large panel de thématiques, de la politique à la culture en passant par les médias. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles