Japon : le nom de la nouvelle ère sera annoncé le 1er avril

Le prince héritier Naruhito doit accéder au trône le 1er mai à la suite de l'abdication de son père, l'empereur Akihito, qui interviendra la veille, le 30 avril. Le prince héritier Naruhito doit accéder au trône le 1er mai à la suite de l'abdication de son père, l'empereur Akihito, qui interviendra la veille, le 30 avril. [JIJI PRESS / AFP]

Au Japon, le nom de la prochaine ère impériale sera annoncé le 1er avril, a annoncé ce vendredi, le Premier ministre Shinzo Abe. 

«La tradition veut que le nom d'une nouvelle ère soit choisi et divulgué au public après le début de la nouvelle ère impériale», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse pour le Nouvel an.  «Cependant, je pense qu'il est préférable d'annoncer le nom  le 1er avril avant l'ascension du prince héritier, afin de minimiser l'impact que ce changement pourrait avoir sur la vie des japonais», a ajouté le Premier ministre. 

Le prince héritier Naruhito doit accéder au trône le 1er mai à la suite de l'abdication de son père, l'empereur Akihito, qui interviendra la veille, le 30 avril. «Le gouvernement mettra tout en oeuvre pour se préparer à la nouvelle ère, afin que le public puisse célébrer la succession historique du trône du Chrysanthème», a précisé Shinzo Abe. 

L'ère impériale utilisée dans les documents officiels

Selon les médias locaux, des politiciens conservateurs se sont inquiétés de l'annonce du nom de la nouvelle ère alors que l'empereur Akihito était toujours sur le trône. Ils souhaitaient que le nouveau nom soit annoncé et publié après l'ascension du prince héritier afin de préserver la tradition. 

Mais le gouvernement tenait à assurer une transition en douceur vers la nouvelle ère en garantissant un délai suffisant pour la mise à jour des systèmes et logiciels informatiques à temps pour le 1er mai. Au Japon, l'ère impériale est toujours utilisée dans les documents officiels et les archives publiques, rapporte le Japantimes

La pratique de l'ère («gengo» en japonais) puise ses origines dans la Chine ancienne mais elle ne reste en vigueur qu'au Japon, selon les historiens. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles