Un député allemand d'extrême-droite passé à tabac par 3 personnes

Cette agression succède à l'explosion d'une bombe, placée dans une poubelle, ayant endommagé un bureau de l'AfD dans la région de Saxe jeudi dernier.[AFP]

Frank Magnitz, député national et chef de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) dans la ville-Etat de Brême, a été passé à tabac lundi après-midi par trois personnes le visage dissimulé. 

«Ils lui ont asséné des coups de barre de bois jusqu'à l'inconscience et l'ont ensuite frappé à terre à coups de pied», a affirmé son parti. C'est un ouvrier du bâtiment présent sur les lieux qui a mis fin à l'agression.

Une photo de l'élu, mise en ligne par l'Afd, le montre inconscient sur son lit d'hôpital. Son visage ensanglanté et tuméfié, présente d'importantes blessures dont une entaille sur le front. «Compte tenu des fonctions de la victime, nous pensons qu'il s'agit d'un acte politiquement motivé», a indiqué la police. 

Cette agression succède à l'explosion d'une bombe, placée dans une poubelle, ayant endommagé un bureau de l'AfD dans la région de Saxe jeudi dernier. Le parti d'extrême-droite est devenu en septembre 2017 à la chambre des députés la principale force d'opposition au gouvernement de la chancelière  Angela Merkel.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles