Une adolescente retrouvée vivante trois mois après le meurtre de ses parents

Coup de théâtre dans un fait divers glaçant. Introuvable depuis le double-meurtre de ses parents dans la maison familiale il y a trois mois, une jeune fille de 13 ans, originaire du Wisconsin, a été retrouvée vivante.

L'espoir de la retrouver était bien mince. Alors que les enquêteurs avaient décidé en novembre dernier de ralentir les recherches, par manque de pistes sérieuses, Jayme Closs, 13 ans, a été retrouvée à une heure de route de chez elle.

Kristin et Peter Kasinskas, un couple habitant dans la région, ont confié à The Minneapolis Star Tribune que Jayme était apparue à leur porte jeudi, après avoir été retrouvée par l'un de leurs voisins qui promenait son chien.

«C'était comme si je voyais un fantôme», a raconté le père de famille, qui avait recueilli et donné les premiers soins à l'adolescente. Décrite comme maigre et sale, avec des cheveux emmêlés et des chaussures trop grandes pour ses pieds, souffrant de malnutrition, elle avait été immédiatement transportée à l'hôpital.

«Nous sommes très heureux qu’elle soit en vie », avait écrit son oncle, Jeff Closs, dans un texto à un journaliste du New York Times. «Nous avons reçu la meilleure nouvelle possible», alors que la famille avait commencé à perdre espoir, a-t-il expliqué.

Un incroyable retournement de situation alors que ses parents, James et Denise Closs, avaient été retrouvés morts le 5 octobre dernier à leur domicile près de Barron, dans le nord-ouest de l'Etat. 

Une enquête dans l'impasse

Alertée par un «mystérieux» coup de téléphone au 911 (le numéro d'urgence aux Etats-Unis), la police était arrivée à peine quatre minutes plus tard pour trouver la porte enfoncée, les corps de James et Denis Closs et le chien de la famille abattu.

Aucune arme à feu ou suspect n'étaient sur les lieux, et il n'y avait ni traces de leur fille Jayme, malgré des recherches massives et la mobilisation de 2000 volontaires partis à sa recherche.

Après le soulagement, restent les questions. Pas de mobile, pas d'armes à analyser ou de témoignages concluants, rien sur les réseaux sociaux. Malgré quelques maigres pistes, les enquêteurs sont dans l'impasse.

Selon le Guardian, l'adolescente aurait disparu après avoir fui son ravisseur dans une communauté isolée. Le shérif du comté de Barron, Chris Fitzgerald, a affirmé lors d'une conférence de presse avoir arrêté un suspect de 21 ans, placé en garde à vue, soupconné d'avoir «planifié» l'enlèvement de la jeune fille. 

Sur Facebook, l'officier a tenu à remercier la communauté pour son aide. «Nous avons promis de ramener Jayme à la maison et ce soir, nous allons remplir cette promesse».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles