Ils organisent un voyage en bateau pour prouver que la Terre est plate

Les croisiéristes vont embarquer sur un paquebot comme le Harmony of the seas [Creative commons/patrick janicek]. Les croisiéristes vont embarquer sur un paquebot du même type que le Harmony of the seas [Creative commons/patrick janicek].

Des militants d’une organisation voulant prouver que la Terre est plate ont décidé de réaliser une croisière en 2020 pour prouver leur théorie.

Monté par la Flat earth international conference, ce voyage a l’ambition de montrer que notre planète ne serait qu’un disque, entouré d’une barrière de glace. Un objectif pour le moins surprenant, dont le Guardian ne manque pas de pointer les incohérences.

Le site britannique, après avoir indiqué que les croisiéristes réaliseraient leur «expédition» sur un luxueux paquebot leur permettant de profiter de ses restaurants et piscines, a édité la liste des faits rendant d’ores et déjà impossibles leur théorie.

A commencer par le fait que le principe même de la navigation maritime se base sur le constat d’une Terre ronde. Henk Keijer, ancien capitaine de navire pendant 23 ans, explique : «La raison pour laquelle 24 satellites sont utilisés (pour localiser quelque chose via le système GPS) est due à la courbure de la Terre. Si la Terre avait été plate, un total de trois satellites aurait suffi pour fournir cette information à n’importe qui sur Terre».

Une autre démonstration provient d’une époque beaucoup plus ancienne, quand Pline L’Ancien, durant l’Antiquité, prouvait la rondeur de la planète par le fait que la dernière chose visible d’un bateau lorsqu’il s’éloigne à l’horizon est sa voilure.

Pas de quoi décourager les partisans de la Terre plate et de la Flat earth international conference, qui affirme sur son site que «chaque expérience menée pour prouver la simple rotation de la Terre a échoué».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles