La sculpture de Ronald McDonald en Christ retirée du musée de Haïfa

La sculpture «McJesus» représente Ronald McDonald sur une croix. La sculpture «McJesus» représente Ronald McDonald sur une croix.[YouTube]

L'oeuvre est baptisée «McJesus». Une sculpture de l'artiste finlandais Jani Leinonen représentant le clown Ronald McDonald crucifié tel le Christ a suscité la colère de la communauté chrétienne en Israël. Le musée d'art de Haïfa a annoncé ce jeudi qu'elle serait retirée.

«McJesus» était exposée en compagnie d'une autre oeuvre de l'artiste représentant Jésus sous la forme d'une poupée Ken, elle aussi crucifiée.

Elles étaient présentées dans le cadre de l'exposition «Sacred Goods» (biens sacrés), qui s'interroge sur le religion et la foi dans le cadre de la culture consumériste. 

La polémique avait pris une tournure violente la semaine dernière à l'occasion d'une manifestation devant le musée. Trois policiers ont été blessés par des jets de pierre lors de celle-ci. Et depuis, le bâtiment a été la cibe de deux jets de cocktails Molotov. 

«Nous ne sommes pas en Europe»

Le musée d'art de Haïfa avait publié un communiqué rappelant que «McJesus» avait été exposée «dans de nombreux musées européens», sans que cela ne suscite de polémique. Mais la communauté chrétienne Terre Sainte avait rétorqué, par la voix de son porte-parole, Wadie Abou Nassar, que «nous ne sommes pas en Europe, nous sommes en Israël». Selon ce dernier, l'oeuvre est blasphématoire. 

«En Israël, de telles expositions contre les musulmans et les juifs seraient taboues, mais contre les chrétiens, elles sont autorisées», a-t-il ajouté. 

Jari Leinonen a quant à lui estimé, dans un communiqué transmis à l'AFP, qu'«Israël utilise ouvertement des expositions d'art comme celle-ci et la culture en général comme une forme de propagande pour blanchir ou jusifier son régime d'occupation, de colonisation et d'apartheid contre le peuple palestinien.»

À suivre aussi

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu arrive à un rassemblement de son parti, le Likoud, à Jérusalme, le 18 septembre 2019 [MENAHEM KAHANA / AFP]
Israël Benjamin Netanyahou appelle Benny Gantz à la formation d'un gouvernement d'union
Elections législatives en Israël : vers une coalition des petits partis arabes
scrutin Elections législatives en Israël : vers une coalition des petits partis arabes
Politique Elections législatives en Israël : Benjamin Netanyahou et Benny Gantz au coude-à-coude

Ailleurs sur le web

Derniers articles