Le Nigéria a perdu 96% de ses forêts

La déforestation a plusieurs conséquences négatives pour l'environnement. [STEFAN HEUNIS/ AFP]

«Le Nigeria n'est plus vert, il est maintenant brun», a tenté d'alerter le Dr Mutari Aminu-Kano, directeur général de la Fondation nigériane pour la conservation (NFC), lors d'une conférence, le 17 janvier.

Le militant en faveur de la protection de l'environnement a dressé un constat alarmant de la déforestation intensive effectuée sur le territoire africain, comme le rapporte le média nigérian Punch. Selon lui, le Nigéria perd environ 400.000 hectares de ses terres chaque année à cause de la déforestation. «Le Nigéria n’affiche actuellement que 4% de couverture forestière, 96% (de sa surface verte, ndlr) est partie», a-t-il ajouté.

La déforestation a plusieurs conséquences négatives pour l'environnement, privant notamment des millions d'espèces animales et végétales de leur habitat naturel. «Il semblerait que nous pourrions avoir des problèmes existentiels si nous ne traitons pas le changement climatique dès maintenant», a-t-il prévenu.

Philip Asiodu, président du conseil d'administration du NCF, a déclaré que le taux de couverture forestière mondial acceptable devrait atteindre 25%. Il a toutefois dénoncé le fait qu'aucun hectare de terre n'avait été recouvert au Nigéria depuis que des défenseurs de l'environnement ont affirmé la nécessité de reverdir les terres. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles