Sida : Des milliers de statuts sérologiques rendus publics à Singapour

Singapour expulse toujours des étrangers porteurs du virus du Sida. Singapour expulse toujours des étrangers porteurs du virus du Sida.[Roslan RAHMAN / AFP]

À Singapour, un Américain, ancien résident du pays asiatique, a fait fuiter les dossiers médicaux de 14 200 personnes atteintes du virus du Sida sur internet. Parmi ces dossiers, 5 400 Singapouriens diagnostiqués depuis 2013 et 8 800 étrangers connaissant leur statut depuis 2011. 

«Nous sommes désolés pour le stress causé par l'incident. Nous avons progressivement contacté les individus concernés pour les avertir et leur venir en aide», a déclaré dans un communiqué le ministre de la Santé du pays. 

Selon le même communiqué, le coupable serait un certain Mikhy K Farrera Brochez, âgé de 32 ans. On ne connaît pas encore les raisons exactes qui l'ont poussé à agir de la sorte. Ce que les enquêteurs savent pour le moment, c'est qu'il a obtenu les dossiers grâce à sa relation amoureuse avec un membre du ministère de la Santé. 

Le coupable toujours introuvable

C'est également grâce à cette relation qu'il a pu entrer à Singapour. Lui-même séropositif, la loi l'empêchait d'obtenir un visa pour entrer dans le pays. Pour contourner le problème lors de son arrivée en 2008, Mikhy Brochez avait échangé son test sanguin avec celui de Ler Teck Siang, qui était à la tête de l'Unité de Santé Publique du ministère de la Santé singapourien. Lorsque les autorités s'en étaient rendues compte, ce dernier avait été condamné pour avoir aidé l'Américain à «tricher». Mickhy Brochez, quant à lui, avait passé 28 mois en prison, notamment pour fraudes, avant d'être expulsé du pays l'année dernière. 

Le coupable était, à l'heure où nous écrivions ces lignes, toujours introuvable.  

 

À suivre aussi

Fake News Les 8 théories du complot les plus connues
Agnès Buzyn à Lyon le 9 octobre 2019 [JEFF PACHOUD / AFP]
Santé La France en faveur du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme
Santé Les enjeux de la conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme

Ailleurs sur le web

Derniers articles