Vidéo : il vole une peinture en plein jour dans un musée de Moscou

Le voleur a agi à visage découvert [Capture Twitter]. Le voleur a agi à visage découvert [Capture Twitter].

Un homme a été pris en flagrant délit de vol de tableau par les caméras de surveillance de la célèbre galerie russe Tretiakov, en début de semaine à Moscou. Le pire, c’est qu’il a pu quitter les lieux avec l’objet sans être inquiété.

Au moment de se saisir de l’œuvre, les autres visiteurs se sont montrés surpris, mais n’ont pas vraiment réagi. Sans doute que le comportement du voleur, tout à fait calme et sûr de lui, à visage découvert, les a laissés circonspects. Ils étaient loin de se douter qu’ils assistaient en première loge à la subtilisation d’un tableau de valeur. L’alarme a finalement été donnée par un surveillant, alors que l’homme était déjà parti après être monté dans une voiture.

la peinture retrouvée sur un chantier

La toile, représentant le mont Aï-Petri, en Crimée, est signée Arkhip Kouïndji. Elle date du début du 20e siècle. Selon un historien de l’art interrogé par l’agence publique TASS, elle vaut 175 000 euros. Elle a finalement été retrouvée sur un chantier de la capitale russe, où elle avait été cachée. Le ministère russe de l’Intérieur a diffusé des images où elle semblait intacte.

Le suspect, âgé de 31 ans, a lui été interpellé peu de temps après le vol. D’après les autorités, il avait déjà été arrêté pour détention de drogues. L’enquête doit maintenant déterminer si des complices ont pu l’aider à organiser son larcin ou s’ils devaient lui permettre de revendre la peinture.

Le gouvernement russe a indiqué que le musée était protégé de «manière adéquate», mais que des «conclusions devaient être tirées» en termes de sécurité.

À suivre aussi

buzz Une chaîne d'information russe veut recruter Evo Morales
Russie L'historien russe qui enseignait dans l'école de Marion Maréchal Le Pen avoue avoir tué son ex-étudiante
Un observateur de l'OSCE près d'un tank lors d'une mission d'observation du retrait des forces ukrainiennes près du village de Bogdanivka, dans la région de Donetsk en Ukraine, le 9 novembre 2019 [- / AFP]
Conflit Début d'un retrait de troupes très attendu sur la ligne de front en Ukraine

Ailleurs sur le web

Derniers articles