Alec Baldwin pense que Donald Trump menace gravement sa sécurité

Le Saturday Night Live est plus que jamais dans le viseur du président américain [capture Facebook SNL]

Alec Baldwin s’est à nouveau livré à une truculente imitation de Donald Trump. Ce dernier n’a pas du tout apprécié et l’a fait savoir avec une véhémence qui inquiète l'acteur.

Le sketch de la discorde a été diffusé samedi 16 février dans le cadre d’un numéro de l’émission satirique SNL consacré à l’état d’urgence et au mur que le président américain souhaite installer à la frontière mexicaine.

Alec Baldwin a notamment ainsi parodié le Président : «Le mur est censé vous protéger, il ne faut pas être intelligent pour comprendre cela. D'ailleurs, c'est même encore plus facile à comprendre si vous êtes bête».

Des représailles de Trump ? 

Donald Trump, qui a l’habitude de se plaindre des moqueries dont il fait l’objet, et de s’en prendre frontalement à la presse qui le critique, a une nouvelle fois fait savoir qu’il goûtait très peu à ce type d’humour. «Rien n’est drôle dans cette émission. Comment se fait-il que les réseaux sociaux laissent courir ces attaques envers les Républicains sans qu'il n'y ait jamais de représailles ? C'est très injuste et devrait faire l'objet d'une enquête. C'est là qu'est la réelle collusion » a-t-il posté sur Twitter, avant de qualifier la chaîne américaine NBC, qui diffuse l’émission SNL, de «média corrompu» et «d’ennemi du peuple».

Le mot « représailles » inquiète Alec Baldwin. Récemment devenu papa pour la cinquième fois, l’acteur a écrit sur Twitter : «Dois-je craindre pour ma sécurité et pour celle de ma famille quand un président en exercice encourage ses abonnés à me considérer comme l'ennemi du peuple alors que je ne fais que jouer un rôle dans une émission ?».

Pour venir en aide à son paternel Donald Trump Jr. a décidé de se mêler à la dispute en jetant l’opprobre sur l’imitateur qui fait parfois les gros titres de la presse people : «Ce mec frappe des gens dans le visage sur des parkings, agresse des paparazzis, et humilie sa fille etc et il s’inquiète d’un tweet qui ne le mentionne même pas ?» a tweeté l'aîné des Trump.

Cinglante, la réponse d’Alec Baldwin ne s’est pas faite attendre. L’acteur a ainsi demander à ses abonnés : «Qui devrait jouer Donald Trumps Jr dans le biopic ‘Trump Jr, safari vers l’obscurité’ ? Je pensais à Peter Lorre mais il est mort. Faîtes des suggestions ».

Pas sûr que cela ne fasse sourire le clan Trump… A noter que c’est la première fois qu’un président des États-Unis menace quelqu’un de «représailles» pour un sketch télévisé. Une hérésie pour nombre d’Américains pour qui la caricature fait partie intégrante de la démocratie.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles