Les parents de la «maison de l'horreur» reconnaissent avoir torturé leurs enfants

David et Louise Turpin, poursuivis pour avoir séquestré, enchaîné et maltraité douze de leurs treize enfants dans leur «maison de l'horreur» de la ville de Perris, ont plaidé vendredi «coupables», reconnaissant notamment des actes de torture. David et Louise Turpin, poursuivis pour avoir séquestré, enchaîné et maltraité douze de leurs treize enfants dans leur «maison de l'horreur» de la ville de Perris, ont plaidé vendredi «coupables», reconnaissant notamment des actes de torture. [FREDERIC J. BROWN / AFP]

Les parents californiens David et Louise Turpin, poursuivis pour avoir séquestré, enchaîné et maltraité douze de leurs treize enfants dans leur «maison de l'horreur» de la ville de Perris, ont plaidé vendredi «coupables», reconnaissant notamment des actes de torture, ont annoncé les services du procureur de Riverside.

C'est l'une des filles, âgée de 17 ans à l'époque, qui avait donné l'alerte en janvier 2018 après avoir échappé à la surveillance des parents geôliers.

Les policiers avaient retrouvé les enfants, âgés aujourd'hui de 3 à 30 ans, pour certains enchaînés à un lit, dans des conditions d'extrême saleté et de malnutrition sévère.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles