13 jihadistes français remis à l'Irak «seront jugés selon la loi irakienne»

Les 13 Français soupçonnés d'être des combattants de Daesh et remis par les forces arabo-kurdes de Syrie aux autorités irakiennes «seront jugés selon la loi irakienne», a déclaré lundi le président irakien à Paris.

Barham Saleh s'exprimait à l'issue d'un entretien avec le président français Emmanuel Macron à l'Elysée.

«Ceux qui ont été impliqués dans des crimes contre l'Irak et contre des installations et du personnel irakien, nous les recherchons pour les juger devant des cours irakiennes», a-t-il ajouté.

Selon Hicham al-Hachemi, expert irakien des questions jihadistes, les treize Français en question ont combattu contre les forces irakiennes en Irak dans le passé et ont été transférés en coordination avec la coalition internationale antijihadistes conduite par les Etats-Unis.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles