La Chine a interdit à 23 millions de citoyens d’acheter des billets d’avion ou de train

Ce système est perçu comme un «Big Brother chinois». [FRED DUFOUR / AFP]

Dans le cadre de son système de «crédit social», la Chine a interdit à 23 millions de citoyens d’acheter des billets d’avion ou de train en 2018.

Selon un détail dévoilé par le Guardian, 17,5 millions de Chinois ont été privés de voyages en avion et 5,5 millions de voyages en train.

Ces interdictions ont été permises grâce au «crédit social», un système de notation de la population et des entreprises mis en place depuis 2014. Chaque citoyen se voit attribuer une note en fonction de ses actions et de son comportement. Les infractions, qui vont du non-paiement d’impôts, à la divulgation de «fake news» (au sens du gouvernement), ou encore au fait de fumer dans un train, entraînent des pénalités. 

Ces pénalités vont de l’interdiction de voyages à l’impossibilité de souscrire une assurance ou encore d’investir dans l’immobilier. A l’inverse, donner son sang ou faire du bénévolat permet de faire remonter la note.

«Big Brother chinois»

Ce système, qui permet aux autorités de contrôler massivement ses citoyens, est perçu comme un «Big Brother chinois», en référence au roman «1984» de George Orwell.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles