Argentine : le navigateur breton Arnaud Dhallenne et une Uruguayenne portés disparus dans l'Atlantique

Ancien équipier d'Eric Tabarly, Arnaud Dhallenne est décrit comme un «navigateur expérimenté».[FRANCK FIFE / AFP - Image d'illustration]

Le navigateur breton Arnaud Dhallenne et une Uruguayenne de 68 ans sont portés disparus depuis mardi 5 mars. Ils effectuaient une croisière au large de l'Argentine, partie dans la nuit du 1er au 2 mars de Géorgie du Sud. Une femme, originaire du Luxembourg, a été blessée.

La marine argentine a reçu un appel d'urgence d'un voilier pris dans une tempête, mardi, vers 11h35, rapporte Franceinfo. La balise de détresse aurait également été déclenchée. Le «Paradise» se trouvait à 1.400 kilomètres de Comodo Rivadavia.

D'après les informations de France Bleu Armorique, huit personnes se trouvaient à bord du bateau, qui naviguaient dans des conditions météorologiques difficiles, avec des vents de plus de 80 km/h et de fortes vagues. Les deux personnes tombées à l'eau -Arnaud Dhallenne et une femme- sont depuis portées disparues. Un navire de recherches avait été envoyée sur la zone, mais la marine argentine a stoppé ses opérations mercredi après-midi. Son associée, la skippeuse Morgane Ursault-Poupon, conduit désormais le «Paradise» vers les côtes de l'Argentine. Seule la blessée a été prise en charge par le navire de secours.

Ancien équipier d'Eric Tabarly, Arnaud Dhallenne est décrit comme un «navigateur expérimenté». Il organisait des croisières en Amérique du Sud, via la société «Club croisière Aventure», basée à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles