Chine : 1,8 million de femmes fichées en secret, avec la mention «prêtes à enfanter»

En 2018, un net recul des naissances a été observé en Chine[MANAN VATSYAYANA / AFP]

Une base de données chinoise a enregistré les coordonnées de plus de 1.8 million de femmes sur une liste secrète comportant notamment la mention «prêtes à enfanter», ont constaté des chercheurs hollandais.

Numéros de téléphone, adresses, parcours professionnels ou encore statut marital, aucun détail sur les femmes concernés n'est omis de la liste.  

Selon des informations divulguées sur Twitter par Victor Gevers, un Hollandais appartenant à GDI, une organisation à but non lucratif basée sur la liberté d'agir sur Internet, la plus jeune femme de la liste n'aurait que 15 ans.

Rapidement supprimée, la base de données a néanmoins beaucoup divisé les internautes, certains accusant le chercheur de mal interpréter la mention. «Comment pouvez-vous seulement vous fier à ces informations ? Dans tous les cas, c'est juste une base de données. On ne peut pas en tirer de vraies conclusions, vous êtes d'accord ? », interroge un utilisateur de Twitter. 

La Chine, qui entretient depuis des décennies une polique très stricte sur le nombre de naissances autorisées par famille, a récemment observé un net recul de son taux de natalité.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles