Rodrigo Duterte insulte les femmes lors d’un événement en leur honneur

Rodrigo Duterte est au cœur de nombreuses polémiques en raison de ses propos misogynes et violents. [TED ALJIBE / AFP]

Lors d’un événement célébrant les femmes qui travaillent dans la police et dans l’armée, le président des Philippines Rodrigo Duterte a tenu un discours odieux, lors duquel il n’a pas manqué de les insulter.

S’adressant à l’assemblée, presque exclusivement féminine, il a ainsi qualifié les femmes de «sal***» et de «folles». «Vous critiquez chaque phrase ou mot que je dis», a-t-il déploré lundi, estimant que les femmes le «privaient de sa liberté d’expression».

Au cours du même discours, il a assuré qu’il admirait et qu’il aimait les femmes. «La preuve, j’ai deux épouses», a asséné le chef d’Etat.

Selon le Guardian, le discours de Rodrigo Duterte a été accueilli par quelques rires légers mais l’auditoire est resté silencieux la plupart du temps.

Nombreuses polémiques

Rodrigo Duterte est au cœur de nombreuses polémiques en raison de ses propos misogynes et violents. Dernière controverse en date, la semaine dernière, il avait conseillé aux femmes de se tenir à l’écart des prêtres car ces derniers pourraient les «coincer» dans une église après avoir succombé au «parfum de leur corps».

En 2018, le président philippin avait provoqué un scandale en ordonnant à ses soldats de «tirer dans le vagin» des femmes rebelles. La même année, lors d’une allocution, il avait embrassé de force une spectatrice qu’il avait invité sur la scène.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles