«Grève mondiale pour le climat» : les marches à travers le monde

Des jeunes activistes dans les rues de Londres, le 15 mars 2019[TOLGA AKMEN / AFP]

L'année dernière, Greta Thunberg, une Suédoise de 16 ans, séchait les cours en faisant le pied de grue devant le Parlement, pour alerter les dirigeants sur le changement climatique. Ils sont ce vendredi 15 mars des millions à travers le monde à manifester pour éveiller les consciences et sauver la planète.

Jeudi 14 mars, Greta Thunberg annonçait la mise en place de manifestations dans plus de 1659 lieux différents, à travers 105 pays du monde entier. 

En France, près de 200 actions sont répertoriées par YouthForClimate. A Paris, le cortège a démarré à 13h place du Panthéon. A 16 heures, entre 29.000 et 40.000 jeunes marchaient en direction des Invalides, selon la police et les organisateurs.

Dublin, Munich, Madrid... les plus grandes villes d'Europe ont également pris part à la «Marche du siècle» ce vendredi 15 mars. 

En Afrique du sud, les étudiants se préparaient, pancartes à la main, à protester pour la défense de la planète. 

Les mots de Greta Thunberg ont retenti jusqu'à Hong-Kong, où des centaines de jeunes se sont également rassemblés dans la matinée. 

Même son de cloche à A Auckland, en Nouvelle-Zélande. 

A Perth, en Australie, les pancartes fleurissaient déjà en début de journée, alors que des milliers de manifestants de tous les âges se sont réunis sous le soleil tappant. A Melbourne, Sydney ou encore à Brisbane, la même effervescence a été observée par les internautes, qui n'ont pas manqué de partager de nombreuses photos sur les réseaux sociaux. 

 

À suivre aussi

Politique Transition écologique : les futurs chantiers d'Elisabeth Borne
Il s'agit là d'un «record absolu» de chaleur pour Alert, au Canada, endroit habité le plus septentrional de la planète.
Climat Un record absolu de température atteint près du pôle Nord
De nombreux incendies ravagent l’Europe
sécheresse De nombreux incendies ravagent l’Europe

Ailleurs sur le web

Derniers articles