Inondations : New York investit 500 millions de dollars dans les zones à risque

Quatre grands projets de protection et de renforcement sont en préparation [ANGELA WEISS / AFP]

A l'initiative du maire Bill de Blasio, la ville de New York s'apprête à inverstir 500 millions de dollars pour éviter les inondations dans les zones à risque et ainsi lutter contre les effets du changement climatique.

La somme investie devrait servir à financer quatre grands projets de renforcement et de protection, prévus entre 2019 et 2021.

«L'ouragan Sandy nous a montré à quel point point la partie sud de Manhattan était vulnérable en terme de changement climatique», a déclaré Bill de Blasio. Puis d'ajouter : «Voilà pourquoi nous devons non seulement réduire les émissions pour prévenir les conséquences les plus catastrophiques du réchauffement climatique, mais nous avons également intérêt à nous préparer à celles qui sont inévitables». 

Le 29 octobre 2012, l'ouragan Sandy ravageait principalement New York, inondant la ville à 17% et provoquant la mort de 40 personnes. A Battery Park, dans le Financial District, les eaux étaient montées jusqu'à 4,15m. 

Le maire cible les zones-clés

Dans le secteur de South Street Seaport, dans les quartiers du Financial District et des Two Bridges, 3,5 millions d'euros seront notamment investis alors que le quartier de Battery Park bénéficiera de 165 millions d'euros afin de protéger la rive, en élevant notamment l'appontement et l'esplanade. 

Si la montée des eaux liées au réchauffement climatique touche particulièrement la «Big Apple», de par sa proximité avec l'océan Atlantique, la ville entend continuer à développer des stratégies d'investissements sur le long terme. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles