Attentat de Christchurch : des Néo-Zélandaises s'affichent avec le voile islamique en hommage aux victimes

Brenton Tarrant, un suprémaciste blanc de 28 ans, avait abattu 50 personnes âgées de 3 à 77 ans et blessé des dizaines de personnes. Brenton Tarrant, un suprémaciste blanc de 28 ans, avait abattu 50 personnes âgées de 3 à 77 ans et blessé des dizaines de personnes. [Capture Twitter]

Une semaine après l'attentat de Christchurch perpétré dans deux mosquées, de nombreuses néo-zélandaises ont publié vendredi sous le hashtag #HeadScarfforHarmony («Foulard pour l'harmonie») sur Twitter des photos d'elles portant un voile, en hommage aux 50 victimes.

«Je le porte pour prendre conscience de la terreur que les musulmans ressentent chaque jour, en s'inquiétant pour leur propre sécurité», a dit à l'AFP Kirsty Wilkinson venue dans le Parc Hagley avec deux femmes également voilées. «Le message que je veux adresser est que la haine ne peut pas l'emporter.»

Brenton Tarrant, un suprémaciste blanc de 28 ans, avait abattu 50 personnes âgées de 3 à 77 ans et blessé des dizaines de personnes. Jeudi, les autorités néo-zélandaises ont annoncé interdire les armes semi-automatiques et fusils d'assaut suite au massacre perpétré.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles