La Réunion : l'homme qui a tué ses trois fils a été mis en examen pour assassinats

Le père avait prémédité ses actes. [Richard BOUHET / AFP]

L'homme qui a tué ses trois jeunes fils à la Rivière des Galets sur l'île de la Réunion, a été mis en examen ce mardi 26 mars pour assassinats et placé sous mandat de dépôt.

Dimanche, le père avait noyé ses trois fils âgés de 2, 3 et 5 ans dans la baignoire de la maison familiale avant de tenter de mettre fin à ses jours par pendaison. Sa fille aînée de 9 ans était, elle, parvenue à s'enfuir et à trouver refuge chez une parente qui réside non loin de là.

Auparavant, l'homme d'une quarantaine d'années avait envoyé un message à la mère des enfants pour la prévenir qu'il allait les tuer et mettre fin à ses jours. C'est d'ailleurs ce message qui a motivé la mise en examen pour assassinat. 

Ce mardi, le père était toujours hospitalisé à Saint-Denis, pour des lésions à la trachée consécutives de sa tentative de suicide. «Il sera placé en détention dès que son état le permettra», a indiqué une source policière à l'AFP. 

Violences conjugales

Le père «était connu des services de police pour de délits routiers. Il n'est pas connu pour des faits de violences sur ses enfants», avait indiqué dimanche le procureur de la République, Eric Tuffery. Ce dernier avait également expliqué que le père et et la mère étaient séparés depuis deux semaines.

La mère, qui l'accusait de violences, était hébergée avec les enfants dans une structure d'accueil pour femmes battues. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles