Les Etats-Unis veulent renvoyer des hommes sur la Lune d’ici à 2024

Le vice-président américain a annoncé, mardi 26 mars, que les Etats-Unis allaient déployer «tous les moyens nécessaires» pour renvoyer des astronautes sur la Lune d'ici à cinq ans.

«Nous sommes aujourd'hui dans une course à l'espace comme nous l'étions dans les années 1960», a déclaré le vice-président américain Mike Pence, qui présidait une réunion du Conseil national de l'espace, à Huntsville, dans l'Alabama.

Jusqu'à présent, la Nasa avait pour objectif de renvoyer des hommes sur la Lune d’ici à 2028.

«Nous serons le premier pays à renvoyer des astronautes sur la Lune au XXIe siècle. L'objectif déclaré de cette administration et des États-Unis d'Amérique est de renvoyer des astronautes américains sur la Lune d'ici cinq ans», a renchéri Mike Pence.

Une étape avant Mars

Des membres de la NASA ont précisé, par la suite, que l'objectif était bien de procéder à un alunissage, car certains se demandaient si ce retour impliquaient bel et bien une présence humaine sur la lune ou seulement en orbite.

La NASA a déjà décidé que la prochaine mission lunaire habitée se poserait au pôle sud, où il y aurait assez de glace permettant la synthèse de carburant supplémentaire. La Lune serait ainsi une étape sur la route de Mars

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles