Le pape en émissaire du dialogue religieux au Maroc

Le pape lors de sa visite au Maroc. Le pape lors de sa visite au Maroc.[Handout / VATICAN MEDIA / AFP]

Lors du deuxième et dernier jour de sa visite au Maroc ce 31 mars, le Pape François a une nouvelle fois montré sa volonté d'améliorer le dialogue religieux, en particulier en terre musulmane.

Il a notamment demandé aux quelque 30 000 chrétiens du pays de ne pas chercher à tout prix à convertir leurs proches. «Les chemins de la mission ne passent pas par le prosélytisme, qui conduit toujours à une impasse», a ainsi déclaré le souverain pontife aux chrétiens marocains dans la cathédrale de Rabat. Ce n'est pas la première fois que François s'affiche contre le prosélytisme, mais cela a encore plus d'impact lorsqu'un tel acte auprès de musulman est puni de trois ans de prison au Maroc.

Les activités des chrétiens doivent donc se faire dans la discrétion afin d'éviter tout soupçon dans le pays. Les fidèles du pays demandent d'ailleurs à ce que la liberté de conscience soit inscrite dans la Constitution. Cette visite doit donc permettre, entre autres, d'améliorer la liberté de culte sur le territoire marocain. 

Amitié entre chrétiens et musulmans

Le dialogue interreligieux et le vivre ensemble avec la religion musulmane sont l'une des idées fixes du pape depuis sa prise de fonctions. Il enchaîne ainsi les voyages en Égypte, Albanie ou encore, plus récemment, aux Emirats Arabes Unis, ce qui constituait une première pour un pape. 

Après ce discours, le pape a conclu sa visite par la célébration d'une messe devant près de 10 000 fidèles au stade Moulay Abdallah, au sud-ouest de Rabat. 

À suivre aussi

Football Maroc : Kevin Malcuit aurait refusé la sélection à cause des… supporters marocains
Hajar Raissouni, condamnée pour avortement, estime que les accusations portées contre elle sont «fabriquées» et dénonce une «affaire politique».
Justice La journaliste marocaine Hajar Raissouni condamnée à un an de prison pour «avortement illégal»
Drame Maroc : un homme retrouvé mort dans le train d'atterrissage d'un avion reliant Conakry à Casablanca

Ailleurs sur le web

Derniers articles