Brexit : des incertitudes à 700 millions d'euros par semaine selon Goldman Sachs

700 millions d'euros en moins par semaine : le rapport de la banque américaine Goldman Sachs révèle les conséquences du Brexit sur l'économie britannique [Daniel LEAL-OLIVAS / AFP]

Des doutes qui coûtent chers aux Britanniques. Le processus tumultueux de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne a coûté près de 600 millions de livres sterling, soit 700 millions d'euros par semaine depuis juin 2016 et le référendum sur le Brexit.

Les calculs de la banque d'affaire américaine Goldman Sachs, rapportés par Reuters, sont sans détours : en comparant la croissance britannique actuelle avec un scénario sans Brexit, il s'avère que la cinquième économie mondiale aurait perdu 2,4% de PIB en près de trois ans.

A dix jours du Brexit, fixée au 12 avril, les Britanniques sont toujours dans l'inconnu quant à la forme que prendra la sortie de l'UE. Dans l'impasse, Londres reste à la traîne par rapport aux autres économies et les investissements ont particulièrement été freinés dans l'archipel, alerte la banque. 

Un scénario catastrophe

«Les responsables politiques au Royaume-Uni peinent encore à concrétiser ce vote», constatent les économistes de Goldman Sachs. «L'incertitude qui en découle sur les futures relations politiques et économiques avec l'Union européenne ont eu un coût réel pour l'économie du Royaume-Uni, qui s'est répercuté à d'autres économies.»

Alors que le gouvernement poursuit les discussions pour éviter un divorce sans accord, la banque américaine envisage un scénario catastrophe en cas de «no deal» : un «choc de confiance» dans la livre pourrait faire baisser la valeur de la monnaie britannique de 17% et le PIB britannique a 15% de chances de chuter de 5,5%. Le risque est partagé avec les autres pays européens, avec une potentielle perte de 1% de PIB.  

A l'inverse, un accord avec Bruxelles apporterait beaucoup plus de bénéfices, tant sur la livre, qui pourrait s'apprécier de 6%, qu'au PIB, suspectible de grimper à 1,75%. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles