75% du cannabis vendu à Madrid contient des matières fécales

Le mode de transport du cannabis en provenance du Maroc est en cause. Le mode de transport du cannabis en provenance du Maroc est en cause. [AIZAR RALDES / AFP]

Une étude inquiétante pour les consommateurs de cannabis. Après avoir étudié 90 échantillons de résine de cannabis achetés à Madrid et dans sa région, un pharmacien a déterminé que les trois quarts d'entre eux contenaient des matières fécales.

Come le rapporte le quotidien El Pais, Manuel Pérez Moreno, pharmacologue à l'Université de Complutense, a passé plus d'un an à sillonner les rues de Madrid et ses environs pour acheter du cannabis, afin de les étudier. 

Et les résultats sont inquiétants. En effet, il a déterminé que «la majorité du haschich vendu dans la région de Madrid n'était pas apte à la consommation humaine, notamment d'un point de vue microbiologique, et représente un danger pour la santé», comme il l'a écrit dans le magazine scientifque «Forensic Science International». 

De grandes quantités de la bactérie E.coli ont ainsi été découvertes, ce qui indique une contamination par des matières fécales.

Le mode de transport du cannabis en cause

Selon le pharmacologue, c'est le mode de transport du cannabis depuis son lieu de fabrication, au Maroc, qui est en cause. Une grande partie des traficants ingurgitent en effet la drogue, emballée dans du plastique, afin de la dissimuler aux autorités pour se lorsqu'ils se rendent en Espagne. Une fois arrivés, ils prennent des laxatifs pour les expulser. Et de les mettre en vente. 

Manuel Pérez Moreno et son équipe ont ainsi trouvé des matières fécales sur près de 40% des plastiques utilisés pour emballer le cannabis.

Il pointe ainsi le danger en termes de santé publique, évoquant notamment les patients souffrant d'un cancer, qui utilisent le cannabis pour réduire les effets secondaires de la chimiothérapie : «Ces patients ont un système immunitaire affaibli, ce qui signifie qu'une infection causée par la consommation de haschich contaminé peut être fatale». 

Et les bactéries présentes dans les matières fécales ne sont pas le seul danger. Les chercheurs ont ainsi découvert le champignon Aspergillus fungus, qui peut causer des réactions allergiques dangereuses et des infections, dans 10% des échantillons.

Car le cannabis est constamment manipulé par de nombreuses personnes, et contrairement à ce que l'on pourrait croire la combustion n'élimine pas les champignons et bactéries. De plus, souligne le pharamcologue, les joints n'ont pas de filtres, et les consommateurs inhalent des particules. 

En Espagne, 31% de la population âgée de 15 à 64 ans a déja consommé du cannabis. En France, 11% des adultes et 26,9% des 18-25 ans en ont consommé lors de l'année écoulée.

Vous aimerez aussi

Le petit garçon a été intubé et reste à ce jour hospitalisé en réanimation pédiatrique.
Espagne Un enfant d'un an et demi testé positif au cannabis et à la cocaïne
Télévision Eurovision : tout savoir sur Miki, le représentant de l'Espagne
Espagne Corrida : un matador fait polémique après avoir essuyé les larmes de sang d'un taureau

Ailleurs sur le web

Derniers articles