L'UE propose à Londres un report du Brexit au 31 octobre

Une source française a salué ce «consensus». [Tolga AKMEN / AFP]

Les dirigeants européens proposent à Londres un report de la date du Brexit au 31 octobre, avec un point d'étape «en juin», a-t-on appris de sources européennes dans la nuit de mercredi à jeudi.

Cette offre, sur laquelle les 27 se sont mis d'accord après de difficiles tractations, doit être encore acceptée par la Première ministre britannique Theresa May, qui réclamait un report au 30 juin.

La date du 31 octobre se situe juste avant la prise de fonction en novembre de la nouvelle Commission européenne. Le point d'étape en juin interviendrait, lui, au cours d'un sommet européen régulier déjà programmé les 20 et 21 juin, a indiqué une source européenne.

Une source française a salué ce «consensus», qui permet que «les institutions européennes puissent avancer et que le Brexit ait le moins d'effet sur leur fonctionnement».

Le président du Conseil européen Donald Tusk a confirmé, dans un tweet, qu'un accord avait été trouvé mais sans préciser la durée du report que l'UE veut accorder au Royaume-Uni. Il s'était prononcé en faveur d'une prolongation plus longue, allant jusqu'à un an.

A deux jours de la nouvelle date butoir pour le retrait britannique décidée au cours d'un précédent sommet, le Royaume-Uni et ses 27 partenaires veulent éviter les dégâts d'un divorce brutal, sans accord, après plus de 40 ans d'une union tourmentée. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles