Nicolas Maduro recrute dans sa milice pro-gouvernementale

Nicolas Maduro lors d'une commémoration militaire Nicolas Maduro lors d'une commémoration militaire[Yuri CORTEZ / AFP]

Nicolas Maduro a ordonné le recrutement de près d'un million de miliciens au Venezuela. Avec cette expansion, la taille de cette armée pro-gouvernementale, qui répond directement aux ordres du président, pourrait atteindre les trois millions de membres.

Le message est donc encore un peu plus clair : il n'est pas question de céder devant Juan Guaido. Les deux hommes revendiquent le pouvoir et se livrent une bataille politique féroce depuis plusieurs mois. Guaido, ancien président du Parlement, s'étant auto-proclamé président alors que Maduro s'oppose à de nouvelles élections. 

«Le Venezuela a des milices et des miliciens loyaux qui sont prêts à défendre la Constitution, les lois et le sol sacré de la patrie. Vive notre peuple armé ! Vive la Milice bolivarienne !»

Le but de l'augmentation de membres dans la milice créée en 2008 par Hugo Chavez est en premier lieu d'assister l'armée, mais également de travailler pour produire des aliments. Victime d'une pénurie de nourriture et de médicaments, le pays est en effet en proie à une crise humanitaire. «Avec vos fusils sur les épaules, soyez prêts à défendre la patrie et à creuser un sillon pour planter les graines qui permettront de produire des denrées alimentaires pour le peuple», a ainsi déclaré Nicolas Maduro aux miliciens, selon des propos rapportés par Reuters. 

Enfin, cette décision du président en place fait également office de réponse aux Nations unies. L'ONU avait en effet récemment dénoncé «un usage excessif de la force» dans le pays, causant la mort d'au moins 73 manifestants de l'opposition, en mettant notamment l'accent sur cette milice pro-gouvernementale. Une déclaration qui n'empêche donc pas Nicolas Maduro d'augmenter leur influence au Venezuela. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles