Bientôt un sommet inédit entre Kim Jong-un et Vladimir Poutine ?

Kim Jong-un pourrait rencontrer Vladimir Poutine le 24 avril prochain à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe. Kim Jong-un pourrait rencontrer Vladimir Poutine le 24 avril prochain à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe. [KCNA VIA KNS / AFP]

Une réunion historique. Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un pourrait se rendre en Russie la semaine prochaine, afin de rencontrer pour la première fois le président russe Vladimir Poutine, rapportent plusieurs médias sud-coréens.

D'après Yonhap, principale agence de presse en Corée du Sud, les deux dirigeants pourraient se retrouver le 24 avril prochain dans l'Extrême-Orient russe, probablement à Vladivostok, une ville située à seulement 270 kilomètres de la Corée du Nord.

Les indices sur une future rencontre entre les deux hommes s'étaient multipliés ces dernières semaines. Le directeur de cabinet de Kim Jong-un, Kim Chang-son, chargé de préparer la logistique des voyages à l'étranger de son chef d'Etat, avait passé une semaine en Russie le mois dernier, tandis que le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait déclaré lundi 15 avril qu'un sommet était en préparation, sans mentionner la date ni le lieu.

L'allègement des sanctions internationales en ligne de mire

Déterminé à développer l'économie de la Corée du Nord, moribonde, Kim Jong-un compte sur Moscou pour obtenir un allègement des sanctions internationales, imposées au régime à cause de ses programmes nucléaire et balistique interdits. C'est avec le même objectif en tête que le dictateur a multiplié les rencontres ces derniers mois avec les présidents sud-coréen Moon Jae-in et chinois Xi Jinping.

Le leader nord-coréen semble ainsi se détourner des Etats-Unis, frustré par le manque d'avancées dans les négociations avec Washington. Lors du second sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump fin février à Hanoï (Vietnam), les deux dirigeants n'ont en effet pas réussi à trouver un terrain d'entente sur la dénucléarisation de Pyongyang, qui aurait ouvert la voie à une levée des sanctions mises en place par Washington.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles